Montée en débit ADSL dans les zones mal desservies

Assistance audio:

22 juin, 2021

Depuis le jeudi 6 mai, les habitants de différents quartiers du sud des Anses-d’Arlet peuvent bénéficier d’une amélioration significative de leur débit ADSL grâce à l’infrastructure (Point Raccordement Mutualisé) mise en œuvre par la CTM.

Présentation du contexte

Le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) a défini la stratégie martiniquaise en matière de déploiement du Très Haut Débit. L’objectif fixé dans le SDTAN de la Martinique consiste à établir une couverture en Très Haut Débit en fibre optique sur l’ensemble du territoire. Ce réseau Très Haut-Débit est en cours de construction.

Au préalable, il a été convenu d’améliorer les débits ADSL des zones les plus mal desservies.

Historique

18 sites de montée en débit avaient déjà été mis en service en 2014 grâce à un partenariat entre la Région et son délégataire pour le Haut-Débit MARTINIQUE NUMERIQUE. Ce qui avait réduit de façon considérable la fracture numérique sur le territoire de la Martinique, en donnant l’accès au haut-débit (ADSL) à 2400 foyers martiniquais qui étaient inéligibles aux offres ADSL.

De plus cette opération a permis d’améliorer le débit de 7000 foyers martiniquais.

Description du projet

La Collectivité Territoriale de Martinique a engagé depuis 2016, des travaux d’aménagement numérique du territoire sur certaines zones encore mal desservies, afin de permettre aux opérateurs qui le souhaitent de fournir des services d’accès Internet haut et très haut débit plus performants sur les zones concernées.

Le projet consiste, pour chaque sous-répartiteur (SR) concerné, à implanter une armoire de rue pour accueillir les opérateurs, à proximité immédiate des armoires de sous répartition (SR), et en aval des nœuds de raccordement d’abonnés (NRA). En raccourcissant la longueur des lignes entre les abonnés et leur équipement actif DSL, le débit accessible par les abonnés desservis par cette zone de sous répartition peut ainsi être augmenté de façon conséquente et permettre le développement de services VDSL2 et de services intégrant le “ triple play ” sur une part plus significative du territoire de la Martinique.

La Collectivité Territoriale de Martinique utilise la solution “ Montée En Débit ” (MED) (décision n°2011-0668 – ARCEP). Cette solution s’appuie sur l’offre de référence de création de Points de Raccordements Mutualisés (PRM) d’Orange.

 

26 zones de montée en débit ADSL seront mises en service d’ici la fin de l’année 2021

 

Point financier 

Cette opération bénéficie d’une aide FEADER de 4,3 M€.

Plus de 4 M€ ont déjà été dépensés sur cette opération.

Mise en service du premier équipement de montée en débit de ce projet

  • Anses d’Arlet

Depuis le jeudi 6 mai, les habitants de différents quartiers du sud des Anses-d’Arlet (cf. carte ci-dessous) peuvent bénéficier d’une amélioration significative de leur débit ADSL (jusqu’à 50 Mb/s) grâce à l’infrastructure (Point Raccordement Mutualisé) mise en œuvre par la CTM.

  • Trois-Ilets

Depuis le mercredi 9 juin, les habitants de différents quartiers de l’ouest des Trois-Ilets (cf. carte ci-dessous) peuvent bénéficier d’une amélioration significative de leur débit ADSL (jusqu’à 50 Mb/s) grâce à l’infrastructure (Point Raccordement Mutualisé) mise en œuvre par la CTM.

  • Diamant

Depuis le mercredi 16 juin, les habitants de différents quartiers de l’est du Diamant (cf. carte ci-dessous) peuvent bénéficier d’une amélioration significative de leur débit ADSL (jusqu’à 50 Mb/s) grâce à l’infrastructure (Point Raccordement Mutualisé) mise en œuvre par la CTM.